IFADEM-Haïti : les enseignants reçoivent leurs certificats de réussite

Le ministère de l'Éducation nationale et de la Formation professionnelle, l'AUF et l'OIF organisaient, les 24 et 25 avril à Jacmel puis aux Cayes, les cérémonies de remise des certificats aux enseignants ayant réussi les épreuves de fin formation IFADEM.

Date

23-24 avril 2013

Lieu

Jacmel, Les Cayes (Haïti)

Thèmes

Certification

74,8% des enseignants en formation IFADEM ont réussi l'épreuve pratique organisée par le ministère de l'Éducation nationale et de la Formation professionnelle en novembre dernier.

Une délégation officielle les a invités, les 24 et 25 avril 2013, à recevoir un certificat de réussite qui les dispensera de l'épreuve d'enseignement du français à l'examen de fin d'études normales.

Étaient présents lors de ces cérémonies des représentants du MENFP – M. Denis Cadeau, directeur général, M. Karl Rood Fleurant, coordonnateur, M. Jacques Yvon Pierre et M. Gustave Joseph, directeurs techniques  – ainsi que Mme Katty Saint Louis, cheffe de projet à l'Agence universitaire de la Francophonie et Mme Chantal Moreno, Directrice du Bureau régional de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Madame Isabelle Fenouillet, directrice des cours à l'Institut français d'Haïti, participait à la remise des diplômes d'études de langue française (DELF) obtenus par les enseignants en complément de l'évaluation organisée par le ministère.

M. Marc Elder Charles, directeur départemental du Sud-Est puis M. Jean Ary Louis, directeur départemental du Sud ont accueilli la délégation le 24 avril à l'EFACAP de Meyer puis le 25 avril à l'ENI des Cayes. 

Discours

Les enseignants certifiés ont aussi reçu, à cette occasion, les encouragements de M. Jacques-Yvon Pierre, président du Comité national : "vous avez suivi ce programme de formation. Bravo à vous ! Tout en faisant la promotion de notre langue nationale, qu’est le créole haïtien, il est important que nos enfants qui vous sont confiés parviennent à une maitrise du français, langue avec laquelle nous avons des affinités historico-culturelles"

M. Jacques-Yvon Pierre a également souhaité que "le MENFP définisse une politique de formation continue et en cours d’emploi dans laquelle devra s’intégrer l’IFADEM", rejoignant sur ce point M. Denis Cadeau, Directeur général du MENFP :

"L’éducateur que je suis connaît les faiblesses organisationnelles, structurelles et institutionnelles du secteur de l’éducation.

L’éducateur que je suis sait que l’un des écueils qui pèse négativement lourd sur la qualité de l’éducation en Haïti réside dans la sous-qualification des maîtres et des administrateurs de l’éducation. (...) Ce programme de formation, destiné à la formation d’enseignants en salle de classe, a favorisé le renforcement des compétences de Conseillers pédagogiques des Directions départementales d’éducation (DDE) et des cadres du bureau du MENFP.

Et puis, au-delà de la Formation ouverte et à distance, comment ne pas reconnaître que la contribution de l’IFADEM à la démocratisation des Technologies de l’information et de la communication en éducation ? Cette valeur ajoutée vaut son pesant d’or."

 

 

 

Publié le Dernière mise à jour le

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Ceci est pour vérifier que vous êtes bien un être humain et éviter le pourriel.