Ifadem Burkina Faso : Lancement de la formation des enseignants de la phase pilote

Placée sous la présidence du Pr Stanislas OUARO, Ministre de l’Éducation Nationale et de l’Alphabétisation, la cérémonie officielle de lancement de la formation des enseignants inscrits à la phase pilote du dispositif Ifadem au  du Burkina Faso a été organisée  le lundi 26 mars 2018 à Manga, ville située à 100 kilomètres  d’Ouagadougou.

 

Date

26 mars 2018

Lieu

Manga, ville située à 100 kilomètres  d’Ouagadougou - Burkina Faso

Thèmes

Éducation, Enseignement, Formation continue, Formation ouverte et à distance

Plusieurs personnalités politiques, civiles et militaires dont M.Casimir SEGUEDA, Gouverneur de la région du Centre Sud, M. Aboubacar TRAORE haut-commissaire de la province du Zoundwéogo , M. Jérôme ROUAMBA Maire de la Commune de Manga et une forte délégation de hauts cadres du ministère en charge de l’éducation, des représentants des partenaires techniques et financiers et des ONG, des représentants des structures syndicales et des parents ont également participé à la cérémonie.

Les intervenants qui se sont succédé à la tribune ont salué les efforts entrepris par le gouvernement  du Burkina Faso et ses partenaires en faveur de l’éducation.

Répondant au mot de bienvenue du Maire de Manga, M. Papa Youga Dieng, Coordonnateur d’Ifadem à l'Institut de la Francophonie pour l'Education et la Formation (IFEF), a salué, au nom de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) et de l’Agence universitaire de la francophonie (AUF), l’engagement et le leadership des autorités nationales dans la co-construction et la mise en œuvre de l’initiative ainsi que l’orientation donnée à Ifadem en choisissant d’étendre le dispositif aux enseignants du post primaire.

Pour le Pr. Stanislas OUARO, Ministre de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation, au regard des efforts déployés pour mettre en cohérence l’initiative et la vision du gouvernement burkinabè affirmée dans le Programme Sectoriel de l’Éducation et de la Formation (PSEF), le dispositif Ifadem suscite beaucoup  d’espoir de la part de tous les acteurs  et surtout des parents.  Il a encouragé les enseignants inscrits à la formation à saisir l’opportunité qui leur  est offerte et à faire bon usage de tous les outils mis à leur disposition afin d’améliorer leurs pratiques pédagogiques. 

La cérémonie a été clôturée par une remise symbolique des livrets aux enseignants et une visite des locaux de l’espace numérique installé dans les locaux de la Direction Régional de l’Enseignement secondaire (DRES).   

Au total, 2000 enseignants, dont 1800 du primaire et 200 du Post primaire sont concernés par cette phase dont la mise en œuvre bénéficie de l'appui de l'Union européenne et du Groupe des États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (UE-ACP).

Après ce premier regroupement organisé simultanément dans huit  circonscriptions scolaires de la Boucle du Mouhoun et de la région du Centre Sud, Kossi, Balle, Mouhoun, Dédougou, Bazega, Nahouri, Zounddweogo et Manga, les enseignants poursuivront l’exploitation des contenus des livrets en auto-formation  avec un accompagnement de proximité assuré par des  tuteurs formés à cet effet.

 

Submitted on Last update on

Add new comment

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.