IFADEM-Sénégal : séminaire d'analyse des besoins et de co-construction

Le séminaire d'analyse des besoins et de co-construction d¹IFADEM au Sénégal s'est tenu à Dakar, les 12 et 13 novembre 2014, en vue de réfléchir à la mise en place d'une phase d'expérimentation IFADEM dans le pays. 

Date

12 et 13 novembre 2014

Lieu

Dakar

Séminaire d'analyse des besoins et de co-construction

Thèmes

Éducation, Enseignement, Formation continue, TICE

La cérémonie d'ouverture a été présidée par M. Joseph Pierre Ndiaye, Directeur de Cabinet, représentant le Ministre de l'Éducation nationale en présence de Monsieur Boureyma Jacques Ki, Secrétaire général de la CONFEMEN, M. Mohamed Moustapha Diagne, Directeur de la Formation, le représentant des élus locaux et d'autres directeurs nationaux. Monsieur le Directeur s'est félicité du démarrage d'IFADEM au Sénégal dont les objectifs s'inscrivent dans les priorités du Ministère en matière de formation des enseignants.

Madame Penda Mbow, Ministre, représentante personnelle du Chef de l'État au CPF, a dans son allocution insisté sur les enjeux historiques de l'utilisation du français. Préparé par la Direction de la Formation et de la Communication, l'atelier a regroupé l'ensemble des directions et services centraux et déconcentrés du ministère de l'Éducation concernés par la formation des enseignants, les représentants de la société civile, les coordonnateurs du Comité de Coordination Internationale IFADEM (CCI) ainsi qu'un représentant du Groupe d'Experts (GE). Les travaux ont permis de faire un état des lieux précis du système éducatif sénégalais et plus précisément de bien cerner les besoins et les attentes en matière d'appui à la formation continue des enseignants. Les discussions ont notamment porté sur l'utilisation des nouvelles technologies (utilisation de tablettes numériques), l'introduction des TICE et l'implication des acteurs du niveau déconcentré (académies).

À l'issue de l'atelier, les principaux éléments du dispositif ont été fixés et un projet d'accord-cadre entre le Gouvernement du Sénégal, l'AUF et l'OIF est en cours de rédaction afin d'être signé en marge du Sommet de la francophonie à Dakar, le lundi 24 novembre 2014.

Submitted on Last update on

Add new comment

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.